Aliments

Conseils et astuces pour cuisiner une pâte brisée

Tous les amateurs de cuisine se retrouvent un jour confrontés à un défi important : réaliser sa propre pâte brisée maison. Je n’ai pas fait exception à cette règle et il a suffi d’un jour férié sans supermarché ouvert pour me pousser à tenter l’expérience. Même achetée déjà préparée, la pâte brisée est délicate à utiliser, alors elle l’est également à préparer soi-même. Voici donc quelques astuces issues de mon expérience personnelle et de conseils glanés.

La recette de la pâte brisée

Pour réaliser une pâte brisée à la maison, vous aurez besoin de :

  • 250 grammes de farine
  • 125 grammes de beurre ramolli
  • 1 œuf (facultatif)
  • 1 sachet de levure (facultatif)
  • Sel

La recette de la pâte brisée est très simple. Il suffit de mélanger la farine avec le beurre et d’y ajouter une pincée de sel. Ensuite, vous devez sabler votre pâte avec les doigts, c’est-à-dire la malaxer directement sur votre plan de travail jusqu’à ce que la matière grasse du beurre soit absorbée par la farine. Vous obtenez alors un mélange sableux.

Formez un puits et placez-y l’œuf au centre. Malaxer le tout doucement et ajoutez-y ensuite un peu d’eau et de la farine jusqu’à obtenir une boule de pâte suffisante. Vous devez ensuite la laisser reposer pendant trente minutes avant de l’étaler au rouleau à pâtissier, puis de la placer au fond de votre moule à tarte.

Que faire quand sa pâte brisée est trop dure ?

Rien qu’en lisant la recette, on peut anticiper plusieurs difficultés. La première, c’est que le dosage n’est jamais vraiment précis. Vous pourrez lire dix recettes qui vous donneront dix quantités différentes. Certaines recettes n’utilisent même pas d’œuf et la pâte est tout aussi bonne. Votre expérience jouera donc un rôle important et vous allez devoir accepter de rater certaines de vos pâtes brisées pour apprendre.

L’un des problèmes les plus courants, c’est de se retrouver avec une pâte trop dure et trop sèche après la cuisson. Pour résoudre ce problème, je mets un sachet de levure que je mélange à la farine et au beurre. J’ai également lu que retirer l’œuf pouvait limiter l’assèchement de la pâte, mais je dois avouer que je ne suis pas totalement convaincue.

Bien gérer la cuisson de sa pâte brisée

Une pâte brisée est facile à faire en théorie. En pratique, c’est une affaire beaucoup plus délicate où l’expérience joue un grand rôle. Le problème, c’est que la pâte brisée est considérablement modifiée par la cuisson. Résultat, cette étape cruciale peut tout gâcher et ruiner vos efforts. Heureusement, il existe quelques astuces pour que votre pâte résiste bien à la cuisson.

La première chose à faire, c’est de la piquer une bonne dizaine de fois avec une fourchette après l’avoir placée dans votre plat à tarte. Cela permettra à la chaleur de mieux se répartir et d’éviter à votre pâte de se brûler.

Il est également possible de précuire sa pâte pour certaines recettes. Dans ce cas-là, enfournez-là simplement 15 minutes à 190 °C après avoir posé du papier sulfurisé légèrement humidifié dessus et lesté par des billes de cuisson ou des haricots secs. L’humidité permettra de cuire la pâte sans l’assécher et la durcir. Cependant, ce n’est une technique à n’utiliser que si la tarte que vous préparez contient des aliments particulièrement humides.