Actualité

Peut-on cuisiner avec de l’huile de cannabidiol ?

Issu de la plante de cannabis, le cannabidiol (CBD) est une molécule qui fait parler d’elle jusqu’en cuisine. Autorisée en Europe, cette molécule qui fait souvent l’objet d’un flou juridique se décline sous plusieurs formes parmi lesquelles l’huile de CBD, à ne pas confondre avec l’huile de chanvre. Depuis quelque temps, cette huile dérivée de la famille végétale du cannabis s’invite dans nos assiettes. Voici nos éclairages sur le sujet.

Qu’est-ce que l’huile de CBD ?

Par définition, le CBD est l’abréviation du cannabidiol. Il s’agit de l’une des substances isolées de la plante de Cannabis Sativa les plus connues avec le tétrahydrocannabinol (THC), le CBG (canabigérol) ou encore le CBN (cannabinol). Bien que le CBD soit issu de l’espèce végétale du cannabis, cette molécule dépourvue d’effets psychotropes n’est pas considérée comme un stupéfiant comme le THC.

Suite à l’ingestion d’un produit à de cette molécule vedette sur le marché cannabique, le risque de dépendance est écarté. De ce fait, ce cannabinoïde se retrouve aujourd’hui sur le marché sous formes d’huiles, de résines, de cristaux ou encore de crèmes. Tolérés par la législation européenne en vigueur, les produits à base de CBD peuvent être consommés par voie orale, cutanée ou par inhalation.

L’ingestion est le mode de consommation le plus efficace. Ainsi, l’huile de CBD est la plus convoitée, tant bien par les connaisseurs que par les néophytes en la matière. Selon des études scientifiques récentes, cette huile dérivée du cannabis aurait des effets calmants et thérapeutiques. Toutefois, il ne faut pas confondre l’huile de cannabidiol avec l’huile de chanvre qui ne comporte pas de principes actifs (phytocannabinoïdes, terpènes, flavonoïdes) et qui n’est pas issue des mêmes parties de la plante.

Après le bien-être ou la cosmétique, le CBD se démocratise dans d’autres domaines

Que ce soit en France ou dans d’autres pays où la législation l’autorise, le cannabidiol est commercialisé sous une multitude de formes en boutique ou en ligne. Sur certains sites spécialistes en la matière, comme Cdbmania.eu, il est par exemple possible de consulter un catalogue vaste et varié de produits à base de CBD.

À titre informatif, la législation européenne en vigueur interprétée par la Cour de justice de l’Union européenne (CJUE) tolère un taux maximal de 0,02 % de THC, et jusqu’à 1 % dans d’autres pays comme la Suisse. Après avoir envahi le marché de la cosmétique ou du bien-être, l’huile dérivée du cannabis à usage alimentaire fait aussi parler d’elle en cuisine. Alors, comment l’utiliser en cuisine ?

Quatre conseils pour cuisiner avec de l’huile dérivée du cannabis « légal »

Avant toute chose, ajouter de l’huile de CBD dans un plat ne fera pas ressentir des effets euphorisants ou « planant ». En revanche, certains professionnels de santé évoquent le fait que cette molécule soit potentiellement bénéfique pour apaiser le stress lié à l’anxiété ou à la dépression. Il convient de souligner qu’ajouter dans un plat de l’huile de CBD n’est pas une solution miracle aux problèmes.

Voici quelques conseils pour utiliser la puissance aromatique très prononcée de l’huile de CBD à usage alimentaire :

Privilégier une huile de cannabidiol à spectre complet

Au vu du nombre important d’huiles de CBD, il est préférable de se renseigner sur la composition de l’huile avant de l’ajouter dans une recette. Les huiles de CBD, qui comportent des cristaux de CBD ou encore des extraits de CBD synthétiques, ne doivent pas être utilisées en cuisine.

Débutez avec une huile dont le taux de CBD est minime

Certaines personnes peuvent ne pas tolérer cette molécule. Il est donc fortement conseillé de commencer avec une huile qui comporte très peu de CBD.

N’exposez pas le CBD à une température trop élevée

Vulnérable aux températures élevées, le cannabidiol pourrait se décomposer en cas de surchauffe du plat. Avec la chaleur, le goût de la molécule peut notamment être altéré. Il est recommandé de ne pas cuisiner l’huile de CBD au-delà de 50 degrés.

Profitez du goût unique de l’huile au cannabidiol

Son goût unique permet d’ajouter une saveur particulière aux plats. Bien souvent, les consommateurs d’huiles de CBD décrivent une certaine note d’herbe et de terpènes.