Aliments

Quelles recettes de cuisine pour le légume appelé malanga ?

Le malanga est un légume et une plante ornementale à la fois. En provenance des Antilles, le malanga a su conquérir de nombreux pays à travers le monde. Pour certains pays des régions tropicales et subtropicales, c’est un aliment de base très consommé. Il existe de nombreuses recettes pour cuisiner ce légume atypique.

Présentation du malanga

Le malanga est un légume-racine qui est très apprécié en Afrique, en Amérique du Sud et dans certains pays des régions tropicales. Bien souvent, le malanga est comparé à la pomme de terre grâce à sa texture et il peut être transformé en farine pour être utilisé dans de nombreuses cuissons. Pourtant, le malanga ne fait pas partie de la famille des solanacées. Ces derniers sont un groupe d’aliments que certains doivent éviter de consommer pour des raisons de santé. Au contraire de la pomme de terre, le malanga est bien plus riche en fibres et en nutriments.

Les bienfaits du malanga

De plus, le malanga est bien souvent confondu avec un autre légume-racine appelé le taro. Certains magasins les confondent même entre eux, tant leurs similitudes visuelles sont fortes. Pourtant, même si le malanga et le taro font partie de la même famille, ils n’appartiennent pas aux mêmes groupes de genre. Le malanga dispose d’une texture velue sur sa peau et prend la forme d’une pomme de terre longue et fine. Quant à lui, le taro à une peau plus claire et il ressemble plutôt à un bulbe. D’ailleurs, le malanga dispose de nombreux bienfaits pour la santé.

Un légume hypoallergénique

Dans les pays développés, les allergies alimentaires sont au cœur de nombreux sujets d’actualité. Il semblerait que le malanga soit un légume hypoallergénique, c’est-à-dire qu’il ne provoque pas de réactions allergéniques chez les personnes qui le consomme. Les allergies et la sensibilité au gluten sont un réel sujet de société. Il faut savoir que le malanga ne contient pas de gluten dans sa composition. La farine de malanga peut très bien être utile dans le remplacement de la farine de blé, qui elle contient du gluten.

Un riche apport en vitamines B

Il existe différentes vitamines B qui sont essentielles pour être en bonne santé. Le malanga dispose de nombreuses vitamines B, comme la riboflavine et le folate. Concernant la riboflavine (vitamine B-2), elle améliore l’énergie, renforce les fonctions immunitaires et améliore la santé de la peau, des ongles, mais aussi des cheveux. Elle protège également l’organisme des migraines et du cancer. Quant à lui, le folate transforme les glucides en énergie et favorise la protection du cœur, des yeux et des oreilles au niveau de l’ouïe.

Une régulation de la pression artérielle

Le malanga bénéficie d’une grande quantité de potassium dans sa composition. C’est un élément important pour être en bonne santé. Le potassium aide à la régulation et à la réduction de la pression artérielle. C’est un nutriment indispensable pour la prévention des problèmes de santé comme les crises cardiaques, les accidents vasculaires cérébraux, les troubles rénaux et les crampes musculaires.

Un apport en glucides complexes

Les glucides sont importants dans l’organisme humain. En effet, ce sont les glucides qui créent l’énergie dont le corps à besoin pour fonctionner correctement. Les glucides complexes, dont dispose le malanga, permettent un apport durable en énergie. De plus, la malanga rassasie vite et à un impact moins important sur la glycémie. Sa teneur élevée en fibres permet un apport glycémique moins important qu’une pomme de terre. De cette manière, le taux de sucre dans le sang augmente beaucoup moins en consommant du malanga. Il représente une bonne alternative à la pomme de terre, vis-à-vis des personnes atteintes de diabète.

Des recettes en provenance de la Martinique, de la Guadeloupe et des Antilles

Il existe de nombreuses recettes de cuisine à base de malanga. Ces recettes prennent racines, sans mauvais jeu de mots, dans les pays qui en consomment le plus. Ainsi, il est possible de trouver de nombreuses recettes contenant du malanga. Voici deux exemples de recettes pour goûter aux saveurs tropicales.

La purée de malanga

Ingrédients : 

  • 3 malangas (1 kilo) ;
  • Sel et poivre ;
  • Noix de muscade ;
  • 2 noix de beurre ;
  • 10 cl de crème liquide.

Recette :

  1. Éplucher les malangas et les couper en cubes. Les rincer et les mettre dans une casserole d’eau froide. Ajouter du gros sel dans l’eau et cuire à feu fort pendant 20 minutes ;
  2. Vérifier la cuisson avec un couteau. Il doit rentrer facilement dans les cubes de malangas ;
  3. La cuisson terminée, égoutter et écraser les cubes. Ajouter les noix de beurre froid et remuer le tout. Ajuster l’assaisonnement.

Les accras de giraumon et de malanga

Ingrédients :

  • 200 g de giraumon ;
  • 200 g de malanga ;
  • 20 g de farine ;
  • 1 pincée levure chimique ;
  • 1 piment végétarien ;
  • 4 branches de cives ;
  • 4 branches de persil plat ;
  • 2 gousses d’ail ;
  • 2 branches de thym ;
  • Sel et poivre.

Recette :

  1. Éplucher, laver et râper les légumes ;
  2. Hacher les branches de cives, persil, ail et piment. Réunir dans un saladier et mélanger ;
  3. Incorporer la farine et la levure ;
  4. Assaisonner avec le thym, le sel et le poivre ;
  5. Faire frire dans un bain d’huile chaude ;
  6. Égoutter les accras ;
  7. Déguster sans attendre que ça refroidisse.