Dessert Recette

Faire un glaçage sans sucre glace : recettes et astuces

Tout passionné de pâtisserie ou amoureux des gâteaux aura déjà essayé de réaliser un glaçage. Cette dernière touche apportée à la confection d’un gâteau permet de finaliser tant le goût que l’apparence. Cette préparation s’utilise d’ailleurs pour toute une série de desserts, notamment le beignet au sucre. De la version traditionnelle à toutes les alternatives, comment réaliser un glaçage parfait ?

Comment faire un glaçage sucre glace traditionnel ?

Avant d’envisager les scénarios presque catastrophes, où vous êtes en rupture de tous les produits usuels utilisés pour réaliser un glaçage, autant poser les bases. Pour les jours où les placards sont remplis et que l’étoile de la pâtisserie est de votre côté, connaître la recette du glaçage sucre glace sera bien pratique.

Qu’est-ce que le glaçage et quand l’utiliser ?

Votre gâteau est prêt, les beignets sont frits et les muffins sont à deux doigts d’être dégustés. Pourtant, il manque un petit quelque chose. Question d’esthétique, peut-être, mais aussi volonté de parfaire le goût de votre création, vous songez alors aussitôt au glaçage. Grâce à cette préparation, en effet, vous sublimerez votre petite création culinaire d’un nappage à déguster. Cette crème sucrée vient vernir les préparations pour donner un aspect fini. Le liquide, versé sur les bords et la surface de la pâtisserie, durcit en effet au repos. Avec un peu d’expérience et un coup de main, le nappage forme ainsi une jolie couche lisse.

Il n’y a, évidemment, pas de règles précises qui encadrent l’utilisation d’un glaçage. C’est après tout le concept de la cuisine et de la pâtisserie : expérimenter, tester, se faire plaisir. Aussi, vous pouvez réaliser un nappage en quelques minutes pour venir recouvrir tous les desserts souhaités. Bien que le glaçage classique soit une préparation au sucre glace, qui lui donne une belle couleur blanche, il est tout à fait possible de le colorer ou de faire des alternatives. Peu importe la recette, l’objectif reste le même : sublimer son dessert.

L’astuce pour faire un glaçage sucre glace maison

Réaliser un sucre glace traditionnel, pour créer ce nappage blanc classique, sera honnêtement un jeu d’enfant. Pas besoin de capacité ou de matériel spécial, il faut juste s’assurer d’avoir les ingrédients nécessaires. Là encore, la recette ne demandera pas des produits obscurs. Seulement du sucre glace et de l’eau. Niveau ratio, vous pouvez partir sur 150 g de sucre glace et environ 2 à 2,5 cuillères à soupe d’eau. Commencez par mélanger un peu d’eau au sucre, en l’ajoutant petit à petit. Cela permettra de le rendre bien homogène et d’éviter un nappage trop liquide. L’astuce : si votre glaçage nappe le dos de la cuillère, c’est qu’il est prêt à être coulé.

Le glaçage à la crème au beurre pour les plus gourmands

Pour un peu plus de créativité au niveau du glaçage, vous pouvez aussi expérimenter le glaçage à la crème au beurre. Ce dernier est particulièrement populaire, offrant un nappage onctueux, facile à étaler et terriblement gourmand. Il se réalise tout aussi facilement, en s’équipant seulement de sucre glace et de beurre. Procédez de la même manière, en ajoutant les liquides au fur et à mesure à votre portion de sucre glace. Selon l’épaisseur du nappage souhaité, vous pourrez également ajouter de l’œuf ou du lait. En le faisant un peu épais, vous serez ainsi en mesure de le pocher sur vos cupcakes pour réaliser de belles garnitures.

Comment faire un glaçage sans sucre glace pour son nappage ?

Votre préparation est prête, le gâteau est sorti du four, il est bien joli, mais vous auriez aimé aller jusqu’au bout avec un joli nappage ? Catastrophe, vous êtes en rupture de sucre glace. Il existe alors plusieurs solutions. Vous pouvez réaliser votre sucre glace maison ou opter pour une alternative sans sucre glace. Voici quelques idées de préparation pour vous sauver l’après-midi pâtisserie.

Comment faire du sucre glace maison ?

C’est une petite astuce à garder en tête et qui va vous surprendre de sa simplicité. En effet, à moins de pâtisser régulièrement, il est assez rare d’avoir du sucre glace dans ses placards. Il s’utilise principalement en décoration ou pour réaliser, justement, un nappage. Si vous n’avez pas de sucre glace, donc, plutôt que d’aller acheter un sachet que vous n’utiliserez peut-être pas en entier, ayez le réflexe zéro déchet.

Pas de consommation et emballage superflus, on utilise ce qu’on a. Et, souvent, du sucre en poudre, vous avez ! Il n’y a alors plus qu’à le passer au blender, jusqu’à ce qu’il soit réduit en poudre. Ajoutez un peu de maïzena, si possible, pour l’assécher et lui donner un peu plus de consistance. Magie, vous avez à présent du sucre glace pour réaliser votre nappage.

Quelles recettes pour faire un glaçage sans sucre glace ?

Si vous n’avez pas de blender, ce n’est pas pour autant la fin de votre histoire de pâtisserie avec le nappage. Il sera tout à fait possible de réaliser une jolie préparation pour vernir votre gâteau ou cupcake. Pensez, par exemple, au glaçage à l’eau. Il suffit d’utiliser de l’eau et sucre en poudre, un mélange que vous pouvez parfumer à l’infini. Vanille, fruits secs, cannelles, cardamome, zeste d’orange : c’est l’heure de faire preuve de créativité. N’hésitez pas non plus à mélanger le sucre en poudre à du jus de citron plutôt qu’à de l’eau, pour d’autant plus de saveur. Il sera délicieux, par exemple, nappé sur cette recette de pain d’épice de Michalak.

Utilisez la même base pour réaliser un glaçage qui saura impressionner vos convives : le glaçage royal. Celui-ci prend une couleur mate, blanche ou autre si vous décidez d’opter pour du colorant. Il sera parfait, par exemple, pour recouvrir vos éclairs et vos donuts, les nappant d’une jolie couche. Pour le réaliser, prenez donc votre liquide, votre sucre en poudre et ajoutez des blancs d’œufs et du jus de citron. Ce sont ces deux éléments qui lui donneront toute sa texture.

Enfin, si vous réalisez une pâtisserie froide, vous pourrez également vous tourner vers un crémage encore différent. Le glaçage miroir terminera de raffiner votre création avec un nappage plus expert. Il faudra cette fois-ci s’équiper de gélatine, d’eau, de sucre, de crème et de cacao en poudre. Vous aurez alors un glaçage qui fige parfaitement avec des reflets brillants. L’astuce experte ? Vérifier la température de votre glaçage avant de le verser. Il doit être à 32 degrés Celsius exactement. Vous savez tout !